Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section oiseaux
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Cluture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

Mésange charbonnière
( Parus major )

Ordres : Passeriformes
Classe : Aves
Famille
: Paridae
Genre : Parus
Espèce : major

Description

Poids : 16 à 21 g
Taille : 14 cm
Envergure : 22,5à 25,5 cm

 

Il s'agit d'une grande mésange.
La tête est noire, marquée de 2 joues triangulaires blanches.
Le dos est verdâtre, avec des traces bleutées.
Le ventre est jaune, fendu d'une ligne médiane noire.
    • Celle du mâle est nette, large et va jusqu'à la queue.
    • Celle de la femelle est moins large, moins nettement marquée et moins longue.

Habitat

Elle fréquente les jardins, les vergers et les sous-bois peu denses.

Elle est insectivore au bon temps.
Elle se nourrit de larve, coléoptères, d'insectes divers et de leurs larves, de pucerons, araignées, vers...
En hiver elle devient végétarienne et se nourrit de baies, bourgeons, graines...

Mâle Mésange charbonnière Mésange charbonnière
Juvénile Mésange charbonnière Oeufs Mésange charbonnière (Dans un nichoir)
Nid dans mon nichoir de Mésange charbonnière Nid dans mon nichoir de Mésange charbonnière

Nid de la mésange charbonnière

Il semblerait que seule la femelle participe à l'édification du nid. Le mâle apporte des matériaux.
• Elle commence à former la base du nid.
• Cette couronne est faite de menues brindilles et de petites racines. le centre reste vide.
• Ensuite, elle couvre ces brindilles de sphaigne encore verte. Elle en place au centre également.
• Elle y ajoute une couche épaisse de poils fins, de fils et de plumes. Elle maintiendra sa forme en creux en se plaçant au centre et en secouant pour tasser le tout.
• Elle ne couve pas les premiers œufs de suite. Certainement pour que l'éclosion de tous se fasse simultanément.
• Tout au long de la couvaison, elle maintiendra bien la forme et le confort du nid. Elle veille bien à maintenir le substrat chaud tout autour d'elle pour ne pas perdre de chaleur..

Reproduction

Un couple formé peut vivre ainsi plusieurs années. Celui qui vient chez moi si trouve depuis 3 ans et se reproduit dans le même nichoir à balcon, que je nettoie après chaque envol. 

C'est principalement la femelle qui construit le nid. Dans le nichoir, elle se positionne au centre, place des brindilles et les pousse de la tête en mettant les pattes en opposition, tout en battant un peu les ailes pour créer des secousses. Ensuite elle garnit de mousse, puis de poils de chats et d'autres éléments doux et soyeux.

Une fois les œufs éclos, les excréments des jeunes sont rejetés en dehors du nid... ou mangés.

Généralement il y a 2 couvées. La première commence en avril. La seconde en juin.

Les œufs , de 8 à 17, font 17 mm

II n'y a que 4 à 5 oisillons qui se développent. Cela dépend fortement de la nourriture trouvée à proximité. Les parents les nourrissent ensemble. Quand le temps de l'envol approche il peuvent entrer dans le nichoir toutes les 10 secondes pour nourrir les affamés. 

Les œufs sont couvés de 13 à 15 jours. Les jeunes restent 16 à 21 jours au nid... voire plus. La moyenne serait de 18 jours. 

Les oisillons, une fois "l'envol" effectué, sont encore nourris, de plus en plus partiellement, pendant environ 15 jours. Mais la famille peut