Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section oiseaux
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Cluture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

Merle noir (Turdus merula)  Linnaeus, 1758

Classe : Aves
Ordres
: Passeriformes
Famille : Turdidae
Genre : Turdus
Espèce : merula

Le merle noir est l'un des cinq oiseaux le plus nombreux en France

Description

Poids : 80 à 120 g
Envergure : 34 à 39 cm
Longueur : 24 à 25 cm
Longévité : jusqu'à 16 ans

Le mâle :
- Le corps est entièrement noir.
- Le bec est jaune
- Les pattes sont brun-foncé et les ongles sont noirs.
- Les yeux sont cerclés de jaune à jaune orangé.

La femelle :
- Le corps est brun, plus ou moins clair, avec des tâches plus sombres pouvant aller jusqu'au noir.
- Le cerclage oculaire est brun clair, plus sombre que chez le mâle.
- le bec est brun avec les bords jaunes.
- Les pattes sont brunes.

 Les juvéniles : Ils ont pratiquement le plumage de la femelle, mais celui-ci est moucheté de tâches plus claires, plus nombreuses sur le poitrail que sur le reste du corps.

Le Merle a  9 sous-espèces

Mâle Merle noir (Turdus merula)   Linnaeus, 1758 Femelle Merle noir (Turdus merula)   Linnaeus, 1758

Répartion géographique

Toute l'Europe, l'Asie, l'Afrique du Nord, l'Amérique du Nord et Central.
Les espèces septentrionales migrent.
En France, le merle est pratiquement sédentaire.

Habitat

 On le trouve en forêt, dans les bois et bosquets. En agglomération, il fréquente les parcs, jardins, haies.

Alimentation

 Il est omnivore. Il se nourrit d'insectes, de vers, de petits animaux, de fruits, de baies, de graines.
On le voit beaucoup sur les pelouses. De son bec et de ses pattes, il martèle le sol, ce qui fait monter les lombrics. Il n'hésite pas à venir chercher les vers de terre, au pieds des jardiniers, lorsqu'ils bêchent. Surtout pendant la période de nidification.

 

Ils sont malins ces piafs. Ils ont profité de quelques jours d'absence
pour installer leur nid sous la pergola.
Histoire en images

Reproduction

Il nidifie dès février et jusqu'en août. Il peut avoir jusqu'à 4 couvées. La destruction des nids par des prédateurs est importante et la femelle pond à nouveau lorsqu'un nid est détruit.
Les nids sont construits dans les haies, bosquets et bois de feuillus.
Les couples se forment en début d'hiver.
La femelle pond 4 à 5 œufs, de couleur bleu à bleu vert, tachés de brun.
L'incubation dure 15 jours. C'est principalement la femelle qui couve.
Les jeunes sont nidicoles. Les deux parents les nourrissent. Au début, les jeunes sont principalement nourris d'insectes, puis de larves et vers de plus en plus gros. La nourriture est riche et importante. Les jeunes restent au nid pendant 12 à 13 jours.
Après l'envol, ils sont encore nourris plus ou moins partiellement pendant 3 semaines. Ils sont indépendants après 1 mois.

Comportement.

Il est assez familier. Quand il prend l'envol par crainte, il le fait en poussant de grands cris.
Dès le printemps il fait entendre sa voix. Il a un chant agréable et sait imiter un grand nombre d'oiseaux.
Il est l'un des premiers levés. Il cherche les vers dans les pelouses encore couvertes de rosée. C'est également un couche tard.
Le couple est assez territorial, surtout lors de la nidification. Pendant cette période il ne tolère aucun autre merle et pourchasse sans arrêt les autres espèces plus petites

.