Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section oiseaux
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Cluture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

Étourneau-sansonnet (Sturnus vulgaris)

Ordre  :  Passériformes
Famille  :  Sturnidés
Genre  :  Sturnus
Espèce  :  vulgaris

Description :

Poids : 60 à 96 grammes
Taille : 21 cm
Envergure : 31 à 40 cm
Longévité : 15 ans

Dimorphisme sexuel
Mâles et femelles présentent très peu de différences et il faut bien connaitre l'oiseau pour les différencier.
Mâle : L'œil est brun foncé au centre et cerclé de brun. les plumes sur le ventre présentent des marques blanchâtres moins denses et plus grosses que celles de la femelle.
Il a les plumes plus longues sur la gorge. 
Au printemps la base de la mandibule inférieure devient bleuâtre chez le mâle.
Femelle : L'œil est brun foncé au centre et cerclé de d'un anneau jaunâtre à brun jaune
Au printemps la base de la mandibule devient rosâtre chez la femelle

En été :
Le plumage de ses ailes et de sa queue est noir.
Son corps est mordoré aves des plumes brillantes à reflets violets et verts.
Il ressemble assez au merle mais sa queue est plus courte.
Il a des ailes pointues et triangulaires.
Le bec est jaune avec la base gris-bleu chez le mâle, et rosâtre chez la femelle.

Automne et hiver :
Les plumes des ailes et de la queue s'ourlent d'une bande plus claire allant du blanc au chamois.
Le reste du corps se ponctue de taches très claires en forme de chevrons.
Le bec devient gris foncé ou noir.
Les yeux deviennent foncé.
Les pattes sont brun-roux.
 Le jeune, lors du premiers hiver, porte un manteau plus clair. Il se déplace au sol en marchant.

Étourneau-sansonnet (Sturnus vulgaris)

Répartition géographique

Il est très présent dans toute l'Europe, en Asie mineure, en Russie, en Mongolie et le continent nord américain.

Habitat

Il fréquente les zones boisées ouvertes, lisières de bois ou forêts plus denses, jardins, villes, falaises, cultures. On ne le trouve pas en zones de montagne. Il ne vit qu'en plaine.

 Alimentation

Il est omnivore. Il se nourrit d'insectes, chenilles, vers, fourmis ailées ..., pommes, cerises, olives... En zone cotière il se nourrit également de mollusques. Lorsque la nourriture est abondante ils forment d'immenses regroupements d'individus. Il est la hantise des agriculteurs et producteurs de fruits. Les oiseaux côtiers se nourrissent aussi de mollusques et de crustacés.

Reproduction

L’étourneau-sansonnet niche dans des cavités d'arbres ou de falaises. Il utilise aussi les nichoirs. Le nid est formé de brindilles, d'herbes sèches. L'intérieur est tapissé de fibres végétales, de papier, de plumes.
Le nid est situé à environ 3 à 15 mètres de hauteur.
C'est le mâle qui choisit l'emplacement du nid et le confectionne.
La femelle pond 4 à 6 œufs, unis, de couleur blanc allant jusqu'au bleu-verdâtre. Longueur moyenne 29 mm, Diamètre 21 mm
1 à 2 couvée par an.
La femelle couve seule, 70% du temps de jour et toute la nuit.
L'éclosion survient au bout de 12 à 14 jours.
Le nid est constamment nettoyé des fientes des jeunes.
Les jeunes, nidicoles, restent au nids pendant 21 jours. Ils deviennent indépendant 4 à 12 jours après l'envol.

Comportement

En période de reproduction, il est très territorial. En automne et en hiver, il sait être solitaire. Mais il peut aussi se grouper dans les villes en d'immenses bandes d'une centaine, voire de plusieurs centaines d'individus au grand dam de la population qui craint ses fientes et le bruit qu'il occasionne.

Étourneau-sansonnet (Sturnus vulgaris) Étourneau-sansonnet (Sturnus vulgaris) Étourneau-sansonnet (Sturnus vulgaris)

Sources du net :
http://users.teledisnet.be/web/gga07974/etourneau.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tourneau_sansonnet
http://www.oiseaux.net/oiseaux/etourneau.sansonnet.html

Littérature :
440 Oiseux de Volker Dierschke (Edition Delachaux)
Le traité des oiseaux du jardin. (Edition LPO)