Date de création : 4 mars 2012

Pélargonium - Géranium

Culture

Désignation

Famille : des géraniacées,

 

Qui n’a jamais eu des géraniums ou des pélargoniums...

Encore aujourd’hui, de nombreux jardiniers font la confusion entre géranium et pélargonium.

La plupart des « géramiums » vendus dans les jardineries sont en fait des cultivars du pélargonium (géranium des fleuristes). Même le géranium lierre est en fait un pélargonium

 

On trouve toutefois de vrais géraniums (géraniums botaniques) sous le nom de « géraniums vivaces »

 

Il existe 3 à 7 genres

Voici les 3 principaux

Pélargonium

Du mot grec Pelargos « héron », à 7 à 10 étamines

 

Fleurs à symétrie bilatérale (zygomorphes)

 

- le pélargonium vient de l’Afrique du Sud et ne supporte de vivre dehors toute l’année que dans les régions à climat doux.

 

Pélargonium
Pélargonium

Géranium

Du mot grec Gueranos « grue » à 10 étamines

 

Fleurs à symétrie axiale (actinomorphe)

 

Le géranium vivace de nos jardins serait endémique à l’Europe.

Il est adapté au climat de nos régions.

 

 

Géranium vivace noueux (Nodosum)

Géranium nodosum
Géranium nodosum

Geranium robertianum

 

Ce géranium est appelé aussi "Herbe à Robert".

 

Il s'agit d'un géramium "sauvage, utilisé autrefois en phamacologie pour soigner les mamelles, en argo "robert"

Geranium robertianum appelé "herbe à robert

Érodium

Du mot grec Erodios « Cigogne » à 5 étamines

mais aussi 5 sépales et 5 pétales

 

Fleurs à symétrie axiale (actinomorphe)

 

Il est vivace dans tous le bassin médéterranéen, où des variéts sont reconctrées à l'état sauvages.

Dans les régions plus au Nord, Nord de la France, l'angleterre, Danemark, Hollande, il est annuel.

 

Il existe 120 espèves. Certaines sont vivaces, d'autres annuelles

Erodium cicutarium

Culture du pélargonium

Semis

Vous pouvez opter pour la récupération de graines sur une plante qui vous plait (Attention de ne pas laisser « murir » trop de fleurs car cela épuiserait la plante.)

Si vous achetez les graines, préférez les graines F1. Vous pourrez par la suite les récupérer sur vos propres plantes en fin d’année.

C’est à partir de la mi-janvier, jusque la mi-février que le semis est conseillé.

Il se fait dans un mélange de 1/3 terre de jardin, 1/3 terreau, 1/3 sable de rivière.

Couvrez peu la graine. La germination s’effectue de 20 à 22°. Maintenez le terreau humide mais sans excès.

Les plantules pourront être placées, en godets, à une température de 16 à 18° à bonne exposition pendant environ 1 bon mois. Vos plants pourront être mis en terre à partir de mai, après les dernières gelées.

 

Achats de plantes

Dès le printemps, choisissez des pieds bien développés et bien enracinés, avec une fleur ouverte si possible pour vérifier le coloris. Si les plants ne présentent que 2 ou 3 tiges, pincez-les pour faire ramifier chacune d’elles.

 

Bouturage

- Prélevez sur le plante mère, des tiges vigoureuses (3 nœuds), non fleuries (supprimer s’il y en a). La bouture est coupée juste sous un nœud que vous trempez dans une poudre d’hormones.

Vous enterrez en laissant affleurer le deuxième nœud. Ne laisser que 1 à 3 feuilles sur la bouture.

Cette opération peut se faire en fin d’été ou en début d’année après que vous ayez relancé la végétation par des arrosages.

Si vous avez fait vos boutures en fin d’été, conservez-les dans un local aéré, frais. N’arrosez que très peu. Environ un petit verre tous les 15 jours. Surveillez bien la végétation pour qu’elle ne démarre pas. Diminuez les arrosages si nécessaire. Si besoin tournez les pots sur eux-mêmes de temps en temps pour un développement équilibré du feuillage.

En fin mars vous pouvez reprendre un arrosage plus important.

- Il m’arrive et toujours avec succès, en début février, de ne prendre que la partie terminale d’une tige (3 à 6 cm) et de la couper sous le second nœud en partant de la tête. Supprimez les feuilles du bas pour ne laisser qu’une ou deux feuilles (si une des feuilles est trop grande vous la taillez en deux). Supprimez les boutons floraux.

 

Conservation hivernale

Rabattez assez fortement les branches. Entreposez dans un endroit frais, sans arrosage pendant le gros de l’hiver. Juste un tout petit d’eau mais vraiment peu, de temps en temps, comme pour les boutures mais avec encore plus de parcimonie.

Si votre cave est humide. Vous dépotez, enveloppez les mottes dans du papier journal et vous les suspendez la tête en bas jusqu’au moment du rempotage.

 

Pendant les vacances

C’est comme pour tous les légumes, c’est quand on part que c’est le plus beau et le plus prolifique.

Avant de partir, coupez toutes les fleurs et les boutons floraux en formation. Arrosez correctement, paillez et ... partez. Les nouveaux boutons floraux qui se formeront, mettront 3 semaines avant de fleurir. Vous serez de retour.

Si vous partez moins longtemps, vous pouvez laisser les boutons floraux qui ne commencent que la formation.

 

Astuces

Enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure. Rabattez les tiges vers le bas, elles cassent bien au niveau du nœud.

Les variétés à fleurs simples supportent mieux la pluie.

Les variétés au feuillage très vert sont plus adaptées aux régions du Nord.

Si vous remarquez des taches de rouille sur vos feuilles, vous enveloppez la plante dans un plastique transparent et vous la placez au soleil. Le champignon responsable meurt à une température

de 38°.

Attention, ne faites pas cuire la plante. Une fois la température atteinte ne laissez pas votre plante cuire en l’exposant trop longtemps.

 

Arrosage : Les géraniums et pélargoniums ont un besoin d’une terre qui reste fraiche. Mais encore une fois, attention à l’excès d’eau qui est néfaste.

 

Engrais

- Les géranium/pélargoniums, ont besoin d’un amendement riche en azote lors du départ de la végétation. Si vos plants sont anciens, vous pouvez arroser au purin d’ortie ou de consoude.

- Si vous empotez, prévoyez un engrais complet ou organique riche en azote.

- Après 6 semaines environ, vous adoptez un engrais riche en phosphore. Plutôt que de mettre de l’engrais tous les 5 arrosages, mettez-en tous les arrosages mais au 1/10 de la dose prescrite sur la notice.

yves@lespassionsdyves.fr

OneWeb 2014 © Copyright