Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section potager
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Culture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

Coccinellidae (Latreille, 1807)

Les coccinelles - Généralités

La coccinelle est couramment appelée "bête à bon Dieu"

Classe : Insecta
Ordre : Coléoptera
Famille : Coccinellidae

Elle est petite, de 0,1 à 1.5 cm, de forme ronde mais parfois oblonde.
Sa tête noire est rétractée partiellement dans le pronotum.
Ses pattes sont courtes et rétractables.
Les tarses sont à quatre articles. Le troisième est très petit et imbriqué dans le deuxième. Le quatrième est plus long et muni de petites griffes.
Le ventre est plat.
Les couleurs sont vives et de géométries variables.

Elle a des glandes répugnatoires.
Carnivore, elle se nourrit principalement de pucerons. Elle est donc bien utile au jardin et à l'agriculture, sauf pour quelques rares d'entre elles qui sont phytophages (végétariennes) et sont donc nuisibles pour les cultures.
Elles hivernent sous les cailloux, dans les locaux d'habitations ou sous l'écorce des arbres pour certaines.

Coccinelle à 2 points - Adalia bipunctata

C'est une coccinelle qui possède 2 points noirs sur des élytres oranges...

Comme l'Asiatique, elle possède un grand polymorphisme de couleurs. Elle peut posséder plus de points. Certaines sont noires avec des points oranges.

Le dessous est toujours noir, ainsi que les pattes.

L'adulte peut pondre de 20 à 50 œufs. Ils sont ovales, de couleur jaune-orange. Les larves éclosent après 4 à 8 jours d'incubation selon la température du moment.

Les larves de l'Adalia bipunctata sont très prédatrices d'un grand nombre de variétés de pucerons.

Coccinelle à 2 points - Adalia bipunctata Coccinelle à 2 points - Adalia bipunctata Coccinelle à 2 points - Adalia bipunctata

Coccinelle à 4 points - harmonia-quadripunctata

Elle peut être confondue avec Adalia decempunctata.

Le pronotum ressemble à une patte de chat comme pour harmonia axyridis mais il possède 3 points supplémentaires de chaque coté.

Le nombre et la forme des taches élytrales sont très variables. Certains individus peuvent ne présenter que 2 petites taches sur le bord externe de chaque élytre.

Le bord de l'élytre possède toujours une bande blanche avec 2 taches noires.

(Source : Atlas des Coccinelles de la Manche 2003 - Yves Le Monnier et Alain Livory)

Coccinelle à 4 points - harmonia-quadripunctata

Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata

7 Points (3 sur chaque aile et 1 en jonction des deux)

Coccinella = petite graine rouge ; septem = 7 ; punctata = points

Taille adulte : 5 à 8 mm

La femelle pond environ 400 oeufs.

Les 2 épimères antérieures sont blanches. Le bord des élytres est très développé à l'avant.

Larve : La larve est grise. Elle comprend 4 stades de développement. Au stade adulte elle mesure 1 cm et présente 4 taches oranges (de 2 tubercules chacune). 2 sont situées sur la partie antérieure de l'abdomen et 2 autres se trouve sur la partie médiane de l'abdomen.

Source :
Clé d'identification des coccinelles du Nord - Pas-de-Calais
http://www.insectes.org/opie/pdf/1129_pagesdynadocs4b508b17b83df.pdf

Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata
Larve  Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata Nymphe Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata Emergence Coccinelle à 7 points - Coccinella septempunctata

Coccinelle à 10 points - Adalia decempunctata 

Cette coccinelle présente une grande variabilité de sa coloration.

Taille : 3,5 à 5 mm

la forme normale a, par élytre, 5 points noirs sur fond jaune orangé.

Elle peut être noire et rouge, voire jaune sans taches sur les élytres.

Les pattes sont jaunes ou rousses.

Coccinelle à 10 points - Adalia decempunctata 

Coccinelle à 10 points blancs - Calvia decemguttata

Taille : Une coccinelle de belle taille qui peut mesurer de 4,5 à 7 mm

Elle possède 5 points blancs par élytre, disposition 2-2-1, sur une couleur orangée à brunâtre.

Les pattes sont de même couleur que les élytres.

La base des élytres est évasée sur tout le pourtour.

Les antennes sont plus longues que la largeur de la tête, les massues sont étroites.

Nourriture : Pucerons et psylles

Biotope : Espèce arboricole. Elle fréquente les bois et les forêts, mais aussi les parcs et les jardins.

Coccinelle à 10 points blancs - Calvia decemguttata

Coccinelle à 19 points - Coccinelle des roseaux - Anisosticta novemdecimpunctata

Taille  : Petite coccinelle de 2,8 à 4 mm

9 points sur chaque élytre et un à la base des ailes

Peu fréquente dans certaines régions.

Biotope : Elle fréquente les lieux humides, les bords de cours d'eau, des marais, dans les roselières.

Sa teinte est variable. Elle va du beige au rose, de l'orange au rougeâtre.

Le pronotum est légèrement teinté.

La forme est un peu allongée et assez plate.

Les pattes sont claires.  points

Coccinelle à 19 points - Coccinelle des roseaux - Anisosticta novemdecimpunctata

Coccinelle à 22 points - Coccinelle marsupilani - Psyllobora vigintiduopunctata

Taille : Une petite coccinelle qui mesure de de 3 à 4,5 mm

Elle possède 11 points noirs (rarement 10) par élytre sur une couleur jaune citron.

Le pronotum jaune possède 4 points en demi-cercles et un triangle au centre. celui du mâle peut être plus blanchâtre.

Les pattes et les antennes sont jaune sombre.

Les fémurs et les bords externes des tibias sont noirâtres.

Nourriture : Il s'agit d'une coccinelle mycétophage qui se nourrit d'oïdium et de rouille présents sur les plantes.

Habitat : Espèce arboricole. Elle fréquente les bois et les forêts, mais aussi les parcs et les jardins.

Sources
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/pages/psyllobora_vigintiduopunctata.htm http://aesgsf.free.fr/V5/ladybugs-psyllobora-vigintiduopunctata-la-coccinelle-a-22-points.html

Coccinelle à 22 points - Coccinelle marsupilani - Psyllobora vigintiduopunctata

Coccinelle asiatique - Harmonia axyridis

Introduite en fin des années 80, pour une lutte biologique car elle se nourrit de pucerons, elle est devenue envahissante au détriment des variétés autochtones, allant même jusqu'à s'en nourrir.
Elle est maintenant considérée comme nuisible.
Impossible de définir toutes les colorations qu'elle peut avoir, elles sont nombreuses.
Larves : Les larves mesurent jusqu'à 1 cm.
Elle se nourri de Pucerons, cochenilles, psylles, aleurodes, larves de mouches (diptères), de guêpes, de papillons, de Coléoptères, d'acariens...
• 1er stade : la larve est noire.
• 2ème stade : les tubercules du 1er segment deviennent orange
• 3ème stade : Les tubercules sur les segments de 1 à 5 forment 2 bandes parallèles oranges.
• 4ème stade : 4 épines oranges apparaissent sur les tubercules noirs des segments 4 et 5 entre les 2 lignes orange

Ses élytres comprennent de 0 à 19 points

Elle peut aisément être confondue avec d'autres espèces. Plusieurs caractéristiques permettent toutefois de la reconnaitre :
Taille : De 4,9 à 8,2 mm, elle est plus grande que la majorité des autres espèces. (le mâle est plus petit que la femelle.)
• Les motifs du pronotum (patte de chat, "M" ou tache noire)
• Coté ventre, il y a la présence d'une bordure rouge, brunâtre.
• Les pattes sont brunes.
• Elles peuvent s'agréger dans les maisons pour passer l'hiver.

Pronotum harmonia axyridis
1 - Patte d'oie             2 - "M"                3 - "M"              4 - Tache noire avec 2 bandes blanches

Elle peut être confondue plus particulièrement avec :

Adalia bipunctata
(coccinelle à deux points)

A bipunctata est plus petite.
Sa taille est toujours inférieure à 5 mm
Ses pattes sont toujours noires
Elle rentre également dans les maisons en hiver
Adalia decempunctata
Coccinelle à 10 points

Les pattes sont jaunes ou  rousses
Le pronotum put avoir le motif de la patte de chat.
Taille de 3,5 à 5 mm.
Elle ne rentre pas dans les maisons en hiver.
Harmonia quadripunctata
Coccinelle à 4 points

Elle ne vit que sur les pins.
Son pronotum est différent.
Sa taille est identique.
Elle ne rentre pas dans les maison en hiver.
Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique - larve au stade 3 Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique
Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique forme Spectabilis
Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique forme Conspicua Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique  
Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique - larve au stade 4 Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique - nymphe Harmonia axyridis - Coccinelle asiatique - nymphe  

Sources :
http://www.vienne-nature.asso.fr/acces-thematique/faune/insectes/coccinelle-asiatique.html
http://champignon.champyves.free.fr/FicsHtml/I_Coccinelles.htm
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page5.html

Coccinelle des friches - Hippodamia (Adonia) variegata

C'est une petite coccinelle.

Taille : 4 à 5mm au maximum.

Les élytres, qui se terminent en pointes, sont rouge-orangé et possèdent un nombre variable de points, souvent 3 vers le bout des élytres. Cela la rend quelquefois difficilement à reconnaitre. Sa taille et le dessin en couronne du pronotum aide à l'identifier.

Elle ne peut être confondue avec la "Sept points" dont le corps se termine en arrondi et qui est plus grande.

Les pattes sont brun noirâtre, se terminant en marron, surtout pour les pattes antérieures.

Le pronotum est blanc avec un motif noir en forme de couronne, il est formé de 4 lobes qui peuvent un peu fusionner.

La tête est noire. Le front présente des taches blanches. Les yeux sont foncés.

Nourriture : Pucerons, cochenilles, nectar, pollen, miellats ...

Habitat : Friches sèches et chaudes, (sol sablonneux, terrils)

 Coccinelle des friches - Hippodamia (Adonia) variegata  Coccinelle des friches - Hippodamia (Adonia) variegata

Sources :
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page28.html
http://denbourge.free.fr/Insectes_coleoptera_coccinellidae_Hippodamia_variegata.htm
http://www.coccinellidae.cl/paginasWebChile/PaginasOriginal/hippovariegata.php

Coccinelle des landes - Coccinelle des bruyères - Chilocorus bipustulatus

Taille : de 3 à 5 mm

Élytres marron très foncé, brillant 2 taches rouges (en pointillés) sur chaque élytre.

Les élytres sont en forme de gouttière (forme d'un casque).

Observation : de mai à octobre en 2 à 3 générations.

Nourriture : Elle se nourrit principalement de pucerons et de cochenilles et e petits insectes principalement appartenant à la famille Coccidae et Diaspididae.

Elle est visible de mai à octobre

Larve : Elle mesure jusqu'à 5 mm maxi.
Elles sont de couleur gris - brun, avec une bande transversale claire située sur la partie centrale dorso-abdominale. Elles sont couvertes par des formations épineuses de couleur ocre.

C'est l'adulte qui hiverne.

Sources :
http://aesgsf.free.fr/V5/les-coccinelles-chilocorus-bipustulatus-coccinelle-des-bruyeres.html
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page10.html
http://shop.agrimag.it/content/2016-chilocorus-bipustulatus
http://www.insectes.org/opie/pdf/1205_pagesdynadocs4b6074558d5bb.pdf

 

Coccinelle des landes - Coccinelle des bruyères - Chilocorus bipustulatus

Coccinelle des arbres - Rhysobie des arbres - Rhyzobius chrysoleloides

La coccinelle des arbres, comme son nom l'indique, est une espèce arboricole. On la trouve sur tous les arbres mais apprécie plus les conifères et plus particulièrement les pins.

Taille : 2,5 à 3,5 mm

 Forme ovale allongée
Antennes relativement longues
Pilosité importante sur les élytres

Ses motifs sont complexes et variés.

Alimentation : Pucerons divers

Confusion possible avec Rhyzobius litura, plus longue et vivant dans les hautes herbes.
Le pronotum de R.chrysoleloides est plus large au milieu. Il se rétrécit sur la partie antérieure ET postérieure du pronotum.

Coccinelle des arbres - Rhysobie des arbres - Rhyzobius chrysoleloides Coccinelle des arbres - Rhysobie des arbres - Rhyzobius chrysoleloides
Coccinelle des arbres - Rhysobie des arbres - Rhyzobius chrysoleloides Coccinelle des arbres - Rhysobie des arbres - Rhyzobius chrysoleloides  

Sources :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/11141
https://www6.inra.fr/encyclopedie-pucerons/Especes/Predateurs-insectes/Coleoptera-Coccinellidae/Rhyzobius-chrysomeloides
http://www.thewcg.org.uk/idaids/rhyzobius.htm

Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata

Coccinelle assez petite
Taille : 3,5 à 5 mm

La coccinelle a un grand nombre de formes et couleurs variables.
La couleur typique est jaune à orange avec 14 points noirs presque rectangulaires et pouvant fusionner entr'eux.
Quelques fois, les points sont tellement fusionner que l'aspect de la coccinelle est noir avec des points orangés.
Le pronotum est de la couleur des élytres et les point noirs sur celui-ci peuvent fusionner aussi.
Cela donne naissance à des variétés comme :
Propylea quatuordecimpunctata var. suturalis Weise, 1879
Propylea quatuordecimpunctata var. weisei Mader, 1931
Propylea quatuordecimpunctata var. pedemontana Della Beffa, 1913
Propylea quatuordecimpunctata var. frivaldskyi Sajo, 1882
Propylea quatuordecimpunctata var. pannonica Sajo, 1882
Propylea quatuordecimpunctata var. Moravica Walter, 1882
Propylea quatuordecimpunctata var. perlata Weise, 1879

Alimentation : Elle se nourrit principalement de pucerons mais possède un complément d'alimentation varié.

Habitat : On la trouve dans les herbes, les parcs, les jardins et sur certains arbres tels le Saule, le Chêne, le Noisetier.

Période d'observation : Mai à début octobre

Larve : 5 à 6 mm

Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata
Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata  Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata Coccinelle à damier ou de l'échiquier - Propylea quatuordecimpunctata

Sources :
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page7.html
http://nature22.com/coccinelles22/propylea_quatuordecimpunctata_damier.html
https://www6.inra.fr/encyclopedie-pucerons/Especes/Predateurs-insectes/Coleoptera-Coccinellidae/Propylea-quatuordecimpunctata
https://fr.wikipedia.org/wiki/Propylea_quatuordecimpunctata

Coccinelle à virgule - Exochomus quadripustulatus  syn : Brumus quadripustulatus 

Coccinelle assez petite.

Son nom vernaculaire vient de la présence de virgules sur ses élytres.
Son nom latin indique en outre qu'elle porte normalement 4 taches sur ses élytres.

Taille : 3,5 à 5 mm

Le fond des élytres est noir, très brillant et chacune d'elle porte 2 points orange à rouge.
Les taches en virgules ne touchent pas le bord des élytres.
La base des élytres, sur tout le pourtour, présente une petite "bordure aplatie"

Alimentation : Elle se nourrit de pucerons et de cochenilles.

Biotope : On trouve principalement cette coccinelle sur les résineux. On peut aussi la voir sur l'Érable, le Marronnier, le Hêtre, le Tilleul le Chêne et le Saule.

Coccinelle à virgule - Exochomus quadripustulatus  syn : Brumus quadripustulatus  Coccinelle à virgule - Exochomus quadripustulatus  syn : Brumus quadripustulatus  Coccinelle à virgule - Exochomus quadripustulatus  syn : Brumus quadripustulatus

Sources :
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page9.html

Grande coccinelle orange - Halysia sedecimguttata

Taille : Assez grande coccinelle mesurant de 5 à 7 mm

La couleur de fond est orange et sa forme est un peu aplatie.

Les élytres présentent chacune 8 taches blanches.

Le bord des élytres et du pronotum sont translucides.

Alimentation : Il s'agit d'une coccinelle mycophage. Elle se nourrit donc sur les champignons tels le mildiou, l'oïdium et la rouille...

Biotope : On la trouve dans les zones arborées, parcs, bois, lisières.

Période d'observation : De fin mars à octobre

Grande coccinelle orange - Halysia sedecimguttata Grande coccinelle orange - Halysia sedecimguttata

Sources :
https://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i164didier2.pdf
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page4.html

 

Coccinelle de l'épicéa - Coccinelle oblitérée - Coccinelle brune - Aphidecta oblitera

Taille : 3 et 5 mm

Coloration beige à brun clair avec possibilité de taches plus sombres.
Au milieu du dos, dans le sens longitudinal, il y a la présence d'une ligne très sombre.
Les pattes sont brunes
Le corps est assez allongé.
Le pronotum est plus ou moins coloré comme les élytres. Il présente un "V" avec une tache de chaque coté formant une forme finale en "M"
Une variété présente une forme très sombre, presque noire avec des taches plus claires

Alimentation : Principalement des pucerons mais aussi d'autres petits insectes.

Période d'observation : Avril à octobre

Biotope : On la trouve surtout sur le mélèze, mais aussi sur d'autres sapins et pins.

Coccinelle de l'épicéa - Coccinelle oblitérée - Coccinelle brune - Aphidecta oblitera Coccinelle de l'épicéa - Coccinelle oblitérée - Coccinelle brune - Aphidecta oblitera Coccinelle de l'épicéa - Coccinelle oblitérée - Coccinelle brune - Aphidecta oblitera

Sources :
https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://uksafari.com/ladybirdlarch.htm&prev=search
http://aesgsf.free.fr/MON%20JARDIN/coccinelles/page17.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aphidecta_obliterata

l'autohémorrhée

 

Marrant ce phénomène qui produit ces gouttelettes à la surface des élytres et aux articulations.
Cela s'appelle "l'autohémorrhée".

La coccinelle, stressée et craignant une agression, provoque une saignée réflexe. Elle rejette de l'hémolymphe.

L'hémolymphe est l'équivalent du sang humain. Il a la particularité de circuler librement dans tout le corps de l'insecte, contrairement au sang humain qui circule dans des vaisseaux.

Ce "sang" est un liquide jaune orangé à l'odeur et au goût repoussants.

 

Un bon moyen de défense.

l'autohémorrhée