Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section potager
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Cluture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

Le mildiou

Définition

Le mildiou est la traduction française du mot « mildew » qui signifie « moisissure ». Nom donné à des maladies cryptogamiques (parasites microscopiques classés parmi les Oomicètes) qui atteignent les feuilles de certaines plantes sensibles.

Il existe un grand nombre de souches du mildiou, elles frappent des cultures différentes.
Ici, nous parlerons de "phytophthora infestans" qui atteint la pomme de terre et les plants de tomates.

Quand arrive t'il ?

Il arrive rapidement, en présence d'un fort taux d'humidité et lorsque les températures sont comprises entre 12° et 22°.

Ce que nous constatons

Au départ, sous les feuilles, nous voyons la présence d'un duvet de couleur blanc et pouvant aller au jaunâtre, voire au gris.

Si nous constatons la présence de feuilles qui se dessèchent, c'est que le mildiou est déjà installé.

Si des taches brunes sont présentes sur les tiges, on peut presque considérer que le plant est condamné.

 Si les fruits sont atteints, c'est irréversible.

Processus

Lorsque les critères sont réunis, la plante peut être contaminée même si aucun signe extérieur n'est encore visible.

En quelques heures, le champignon se développe. Il le fait d'autant plus rapidement que la température est comprise entre 16° et 18°. Se sont souvent le dessous des feuilles qui sont atteintes car l'humidité s'y maintient plus facilement. A maturité, les spores se dispersent par l'action du vent et contaminent le reste de la plante et celles à proximité. En moins de 7 jours, tous les plants peuvent être atteints de façon irrémédiable.

Arrachez tous les plants jugés comme tels et brulez-les. Ne surtout pas mettre au compost.

Mildiou sur plant de tomate
Feuilles de tomates atteintes du mildiou Tomate atteinte du mildiou

Préventions

  • Ne pas planter, côte à côte, des plantes sensibles au mildiou (ex : tomates et pommes de terre)
  • Planter en espaçant les plants pour laisser une bonne circulation de l'air, indispensable à maintenir les cultures les plus sèches possible.
  • Lors des arrosages, ne jamais asperger le feuillage.
  • Arroser plutôt le matin que le soir.
  • Supprimer toutes les branches qui sont en contact avec le sol.
  • Dès qu'un risque météorologique pointe à l'horizon, pratiquer des traitements préventifs.
  • Surveiller en permanence les plants de tomates. Dès qu'il y a suspicion d'attaque du champignon, il est impératif d'effectuer des traitements pour endiguer le développement de celui-ci. Soyez d'autant plus vigilant si vous cultivez des variétés qui sont réputées pour être sensibles. Certaines sont résistantes, voire même très résistantes.

Prévention et traitements

Je ne parle ici que de traitements que je qualifierais de biologiques.

- Lors de la plantation, placez une bonne poignée d'ortie hachée dans le fond de votre trou. (ortie non en fleurs). Cela renforcera la résistance du plant et le nourrira en azote. Cette ortie servira d'engrais à décomposition lente en même temps.
- En cours de croissance mais AVANT nouaison des fruits, pratiquez à 2 ou 3 arrosages de purin d'ortie. (attention toutefois à ne pas abuser car l'excès d'azote nuit au développement).
- Faites des traitements préventifs de bouillie bordelaise. Personnellement, j'utilise le dosage au demi de ce qui est prescrit sur l'emballage. J'y ajoute un peu de mouillant et entre 10 et 20 gouttes d'huile essentielle de romarin à cinéole, pour 5 litres d'eau.

N'abusez pas de la bouillie bordelaise. Il contient du cuivre et à terme il sature le sol. Ne pas pulvériser le sol et n'utiliser que lorsque le risque est certain.

Une méthode alternative pour la tomate

  • 10 g de bicarbonate de soude
  • 4 litres d’eau
  • 40 ml d’huile horticole ou de savon doux
  • Pulvériser

ou

  • 20 gouttes d'huile essentielle de romarin à la cinéole
  • 40 millilitres d'huile horticole, de savon noir végétal ou de savon doux (mouillant)
  • mélanger ces 2 ingrédients ensemble, avant d'ajouter l'eau
  • 5 litres d'eau
  • pulvériser

       Une méthode alternative pour la pomme de terre Purin (extrait fermenté) de sauge

Nota : Surtout bien veiller à traiter toute la plante, sans oublier SOUS les feuilles