Chevalement puits des mines 15/15bis Image page d'accueil de la section potager
Logo ville de Loos-En-Gohelle
Blasons de la ville de Loos-En-Gohelle
 Image e-mail
Ligne séparation
Accueil  Potager  Cluture bio  Fleurs  Faune  Papillons  Oiseaux  Odonates  Insectes divers  Associations

La Consoude

Description - variétés - utilisation - culture

Description

La consoude est une plante herbacée vivace de la famille des borraginacées (comme la bourrache).

Elle fait partie du genre Symphytum

On a recensé une trentaine de variétés, mais c’est difficile à établir car la consoude a une grande facilité pour s’hybrider.

Caractéristiques

Les feuilles sont épaisses, élancées et couvertes de poils raides. Les feuilles, alternes, sont fixées sur de solides pétioles. Les tiges florales se développent au centre de la plante. Les fleurs forment des clochettes dont la couleur varie selon la variété, elle peut-être blanche, rose, bleue, mauve, crème…

Les variétés les plus courantes sont :

  •  la Grande consoude ou consoude officinale (Symphytum officinale)
  • la Consoude hérissée (Symphytum asperum)
  • la Consoude de Russie qui résulte de l'hybridation des deux précédentes. (Symphytum peregrinum ou xuplandicum)

La consoude officinale

Elle est cultivée pour ses caractéristiques thérapeutiques et de soins.
Elle mesure de 30 cm à 1,30 maximum.
La consommation, si elle est très occasionnelle, est généralement sans danger. Mais ATTENTION, elle contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques pour le foie à haute dose. A ne pas utiliser régulièrement. Il faut savoir aussi qu’elle devient d’autant plus toxique qu’elle a été au contact de l’air une fois coupée.
En usage externe, elle est utilisée pour soigner les coups, foulures, blessures (sans lésion, plaie non ouverte), arthrose, les douleurs dues aux brûlures.

Consoude officinale bleue Consoude officinale bleue Consoude blanche

La consoude de Russie

  • Elle est cultivée pour les bienfaits du jardin. Le meilleur cultivar est le brocking 14 car il a une plus forte teneur en minéraux et il est résistant à la rouille. La consoude est capable d’aller chercher les minéraux, et particulièrement la potasse, très profondément dans le sol, jusqu’à 2 mètres.
  • En jardinage elle a de multiples utilités.
  • Sur le compost, c'est un excellent activateur, en plus d’être nourricier mais elle contient peu de cellulose, dont peu de volume.
  • En mulching de surface
  • En purins et macérations diverses, en engrais pur concentré que l’on peut soutirer par pression lente et continue.
  • Comme amendement avant semis. Il remplace avantageusement le compost de par son bon rapport carbone/azote.
  • Au fond des trous de plantation, pour les mêmes raisons que ci-dessus

Utilisations

Arrosages ou pulvérisations de purin ou de décoction

Consoude Brocking 14

Culture

Elle n’a rien de particulier. Le plus difficile étant de trouver la souche. La consoude « sauvage » se trouve partout. La consoude de Russie se trouve dans le commerce… ou chez le copain. Elle est stérile, donc ne se ressème pas.
On la multiplie par division verticale de la souche. On peut aussi couper le pied horizontalement à 10 cm de profondeur, d’un coup de bêche, et replanter ailleurs. Les racines laissées en terre provoqueront un nouveau départ de la souche mère. Vous aurez ainsi au moins 2 pieds. On peut prélever de petites parties latérales et faire bouturer.
Les 2 premières années, il est fortement conseillé d’arroser les pieds régulièrement. Ensuite, les racines descendront assez profondément pour s’alimenter seule.

On plante la consoude à 50 cm sur des rangs espacés de 1 mètre. La consoude de Russie brocking 14 est plus volumineuse et demande d’être espacée de 70, voire 1 mètre, en tous sens.